Citoyens engagés

slide01

Devenez citoyen-ne médiateur/trice du numérique !

La maîtrise qu’ont aujourd’hui les enfants et les jeunes des outils numériques à leur disposition, de leur potentiel et de leurs enjeux sera déterminante de la manière dont ils pourront trouver leur place dans la société, et de ce qu’ils en feront. Lutter contre la fracture numérique devient alors une priorité éducative et citoyenne.

Que vous soyez ou non un-e geek, que votre pratique du numérique se limite au surf sur internet ou que vous soyez un-e amateur-trice de la création d’applications en ligne, vous pouvez nous aider à construire une société numérique plus inclusive et plus solidaire.

Nous recrutons toute l’année des bénévoles, réservistes de l’éducation nationale, des volontaires en service civique qui agissent en fonction de leur temps et leur envie dans les écoles, les centres de loisirs, les bibliothèques… pour accompagner les enfants et les jeunes dans leur pratique du numérique. Ils bénéficient de la formation et de l’accompagnement dont ils ont besoin pour acquérir ces compétences et les transmettre.

Vous souhaitez agir avec nous sur votre territoire ? Contactez la Ligue de l’enseignement la plus proche !

Notre objectif : des Citoyens engagés pour une société numérique responsable, créative et solidaire

Le numérique constitue un véritable outil de créativité qui peut être mis au service de l’éducation comme d’un grand nombre de chantiers sociétaux et économiques. Acteurs du consortium « D-Clics numériques », nous souhaitons mettre ce projet au service d’une société plus inclusive et solidaire.

Avec le projet, et aux côtés de celles et ceux qui en sont les acteurs quotidiens (enseignants, acteurs éducatifs, accompagnateurs sociaux), et par la mobilisation de citoyens dans et hors temps scolaire, nous entendons contribuer aux chantiers suivants :

► Des écoles, des collèges et des espaces éducatifs qui constituent des lieux de découvertes et d’apprentissage collectif du numérique

Les enfants entre 8 et 14 ans sont les cibles de nos parcours éducatifs. Par la découverte des différents usages du numérique (programmation, expression artistique et médiatique, éducation aux médias et aux usages d’internet et des réseaux sociaux…) et de leurs enjeux, nous mettons à la disposition des animateurs et des enseignants l’ensemble des ressources nécessaires pour la création et l’animation d’ateliers ludo-éducatifs. Les citoyens mobilisés renforcent la présence des adultes dans ces espaces éducatifs. Formés, ils accompagnent les équipes dans la mise en place des ateliers.

► Des établissements secondaires, véritables fab-labs permanents des savoirs numériques

Les lycées constituent des lieux uniques pour la construction de dynamiques interdisciplinaires. A travers la vie lycéenne et l’accompagnement des équipes éducatives, les projets des jeunes trouvent des lieux d’expression, de réalisation et d’accompagnement uniques. Parallèlement, ils sont confrontés à un ensemble d’usages (usage des réseaux sociaux, expression lycéenne, cyber-harcèlement…) qui nécessitent des réponses éducatives approfondies. Avec nos établissements partenaires, et grâce à l’apport de citoyens mobilisés, nous proposons d’accompagner ces dynamiques. A leur tour, les lycéens bénéficiaires peuvent être invités à conduire des ateliers numériques dans les écoles de leur quartier.

► Des établissements d’enseignement supérieur qui favorisent et valorisent la créativité des étudiants

Grâce à la mobilisation du CNOUS (réseau national des CROUS) et d’Animafac, nous proposons aux universités d’accompagner les pratiques numériques de ses étudiants, mais aussi et surtout d’en valoriser la créativité et d’en accompagner l’initiative. Grâce à ces partenariats nouveaux, les étudiants accompagnent concrètement le projet D-Clics numériques par leur mobilisation dans d’autres espaces éducatifs (notamment auprès d’enfants et de jeunes), et par leur contribution créative à l’amélioration continue de nos parcours éducatifs.

► Des actions pour réduire la fracture numérique

Notre société est confrontée à deux types de fractures : une fracture d’équipement, qui, si elle tend à se résorber, reste bien vivace, et une fracture d’usage, qui trace une frontière nette entre celles et ceux qui maîtrisent les outils et leurs enjeux, et celles et ceux qui ne possèdent pas les savoirs nécessaires pour ce faire. La mobilisation de citoyens médiateurs constitue une réponse concrète à ces problématiques.

Le projet D-Clics numériques accompagne des citoyens qui se retrouvent dans cet ambitieux projet et souhaitent apporter leur pierre à l’édifice. Chacun est libre de déterminer l’ampleur de son engagement, qui peut prendre des formes diverses (volontariat de service civique, réserve de l’éducation nationale, bénévolat…).